Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Étrangers travaillant au Maroc : tendance ou réelle attractivité ?

Selon un récent rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE), le nombre de travaillers étranger au Maroc a vu son taux s'élever allant de 24 684 en 2016 à 26 283 l'an dernier. Comment peut-on expliquer cette tendance ? Réponse dans cet article.


 

Les répartitions de ce nombre ne sont pas anodines, en effet, la nationalité qui l'emporte est bien la française, avec 5 346 personnes travaillant au Maroc, suivie des Sénégalais 4 958, des Espagnols 2 722, des Tunisiens 964, des Philippins (905), des Ivoiriens 899, des Algériens 770, des Américains 667, des Turcs 664 et enfin des Chinois 628.

 

Cependant ce phénomène est expliqué par l'attractivité des secteurs au Maroc, qui sont plus preneurs et plus rapporteurs en terme de chiffre d'affaire. Et c'est sans surprise que le secteur des services se place en tête des secteurs les plus attractifs dans le royaume avec 50,9 % de migrants exercant leur métier, la suite dans la liste ci-dessous :

  1. Commerce : 20 %
  2. Industrie de la transformation : 14,3 %
  3. Construction : 12,8 %
  4. Agriculture, Exploitation des fôrets et de la pêche maritime : 1,88 %

 

Au niveau des salaires mensuels, ils sont répartis selon le modèle ci-dessous :

  • > 10,000 DHS : 56,44 % des migrants
  • Entre 6,000 et 10,000 DHS : 20,16 %
  • Entre 3,000 et 4,000 DHS : 17,77 %
  • Entre 500 et 1,000 DHS : 1%
  • < 1,813 DHS : 4,7 %

 

Pour les positions hiérarchiques, pour la majorité ce sont des postes de direction, et pour la minorité des postes d'ingénieurs, cadres, consultants ou encore techniciens.

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.