Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Bien-être au travail : est-ce réellement une préoccupation pour les entreprises ?

Le "Bien-être au travail", pour ne pas devenir une mode, est devenu un argument phare des directeurs et autres responsables. Si être motivé peut augmenter la productivité et le chiffre d'affaire de l'entreprise, ce n'est pas sans passer par la case "bien-être" afin de garder ses collaborateurs près de soi. Mais est-ce réellement un engagement de bonne foi ou une stratégie de fidélisation ?


 

Burn-out, Brown-out, Dépression, Troubles de la santé... tous sont des résultats d'une mauvaise gestion de la ressource humaine en entreprise, même si cela est dans les plus communs des cas, difficile à justifier, il n'empêche que c'est généralement une surcharge de travail, un mauvais climat social et une non-reconnaissance matérielle et immatérielle, qui épuisent les collaborateurs quitte à ce qu'ils décident dans le pire des cas, à mettre fin à leurs jours.

 

Cependant, les entreprises aujourd'hui comme les GAFA, ont opté une tactique bien plus appréciable et apprécié de tous, celle du confort et de la bonne ambiance afin de motiver les collaborateurs et leur redonner confiance en eux. La question qui nous brûle les lèvres, et est-ce que cela ne serait pas simplement une technique de dissuasion de la part des responsables afin que les collaborateurs ne puissent pas penser à la surcharge de travail par exemple. 

 

Dans le plus commun des cas la réponse est : Non. En effet, d'après divers études faites auprès d'entreprises américaines et européennes, la majorité des responsables disent adopter ce genre de pratique avant même que ce fléau ne puisse apparaitre. Simplement ces techniques ont évolué avec le temps avec l'apparition de nouvelles pratiques telles que : les cours de yoga au bureau, la mise à disposition d'animaux pour un moment de tendresse, salles de jeux ou encore aménagement originale des espaces de travail et open space...

 

Au Maroc, c'est une toute autre histoire. Car en effet, la majorité des entreprises marocaines sont encore très bureaucratiques, et seules certaines grandes structures se démarquent. Pour l'heure, ce sont les start-ups et autres TPE et PME, qui se décalent de la norme en adoptant une approche plus américaine, et le résultat est tout aussi présent !

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.