Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Gilets jaunes : ce qu'il faut retenir du mouvement

Cela fait la une de tous les journaux à l'échelle internationale, le mouvement des "Gilets Jaunes" a pris ce weekend une ampleur bien plus grave que ce que le gouvernement français a pu estimé. Il est à même de se rappeler du boycott fait au Maroc lors de ces derniers mois au sujet de la hausse des prix et la faiblesse du Pouvoir d'achat marocain, cependant, les Gilets jaunes; eux; ont dépassé le boycott et se sont attaqués pour la plupart d'entre eux, aux patrimoines français. Retour sur ce mouvement qui fait polémique et effraie le gouvernement français.


 

Cela a débuté le 17 Novembre dernier, grâce à une vidéo sur Facebook publiée par une citoyenne française qui exprimait alors son mécontentement et son appel au boycott au sujet de la hausse des taxes du carburant, d'où la fameuse idée du port des gilets jaunes, généralement distribués à tout automobiliste en cas de panne ou d'accident, afin de mieux être repéré la nuit. Ainsi cela a débuté sur les autoroutes où les manifestants blocaient quelques sorties importantes d'autoroutes afin de compliquer la logistique de certaines compagnies, ou plus simple, mobiliser plus de conducteurs.

 

200,000 personnes ont alors signé une pétition contre cette hausse qui planait depuis Janvier puis s'est accentué en Mai. Bilan : 1 morts et 47 blessés. Mais le mouvement ne s'est pas arrêté là, il a pris une énorme expansion, jusqu'à protester cette fois-ci contre la hausse des taxes en général. Ensuite, le mouvement est devenu tellement important, qu'il a commencé a touché encore plus de sujets jusque là critiques, tels que le pouvoir d'achat en France qui a fortement baissé chez les français.

 

Une situation tellement critique, que le mouvement jusqu'à aujourd'hui a enregistré 3 morts en plus de nombreux blessés. Un mouvement qui pour la première fois en France est né sur un réseau social, et n'a ni syndicat ni représentant, ce qui effraie le gouvernement français, qui ne peut alors pas négocier correctement. Lors de son discours avant les faits, le président de la république n'a pas arrangé les choses, en soulignant qu'un projet de loi a été voté à la majorité et que ce déferlement est incompréhensible en vu du fait que l'accord a été donné au sujet des changements climatiques et l'environnement.

 

Aujourd'hui le mouvement voit rouge, car en effet, la moitié des partisans sont contre les dégâts causés samedi dernier, en plus des nombreuses altercations avec les forces de l'ordre (dans une vidéo on y voit 3 gilets jaunes tabasser un agent), en plus du fait que nombreux patrimoines français ont été souillés (Arc de triomphe, flamme du soldat inconnu, un moulage de 1899 d'une partie de la sculpture de François Rude appelée "La Marseillaise", qui représente Marianne...etc). 

 

Une réunion de crise a eu lieu au palais de l'Élysée hier, lors du retour de Macron du G20. Affaire à suivre...

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.