Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Inégalités au travail : la France, un exemple à suivre ?

Depuis septembre dernier, une nouvelle loi a vu le jour dans l'hexagone, en effet appelée "La Loi avenir professionnel", cette dernière est ainsi venue renforcer le dispositif existant. Cependant, est-ce réellement un exemple à suivre ? Que soulève exactement cette loi ? Réponse dans cet article.


 

La protection des femmes au travail, a toujours été un sujet polémique partout dans le monde. Cependant en France, et après diverses scandales comme le #Balance_ton_porc, cela est devenu une évidence.

 

Depuis septembre dernier, cette loi sanctionne les entreprises qui respecteraient le moins "la féminisation" des entreprises mais surtout l'égalité professionnelle. Cependant cette loi n'est à compter que du mois prochain soit janvier 2019 pour les entreprises de plus de 250 salariés, et du 1er janvier 2020 pour celles qui ont entre 50 et 250 salariés. Ainsi ces dernières, devront publier annuellement des indicateurs relatifs aux écarts de rémunération entre les hommes et les femmes. Les entreprises de moins de 50 salariés quant à elles, devront prendre en compte un objectif de suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes. Tout cela, suivi d'une inspection du travail annuelle régulière (7000 pour les GE, et 30 000 pour les PME).

 

Dans le cas échéant, les entreprises devront mettre appliquer des rattrapages salariales, et si cela dépasse le délai imposé de 3 ans, elles devront verser des pénalités financières pouvant aller jusqu'à 1% des rémunérations sauf pour celles ayant démontré des efforts au cours de ces années.

 

Alors, exemple à suivre ? 

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.