Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

L'art de sensibiliser le personnel

Le 20 Feb 2018 Par : Abdelhamid

La sensibilisation est un processus de communication dont le but est d’ancrer des valeurs déjà connues par le personnel, mais qui sont occasionnellement« oubliées ».Un manager averti sait que la sensibilisation doit être précédée par la clarification des taches et la formation, et suivre un processus bien défini, sinon elle serait une peine perdue.


 

A qui s’adresse la sensibilisation ?


A tout le personnel sans exception, à condition que le besoin en soit ressenti. C’est à dire quand se manifestent des comportements qui indiquent qu’une valeur supposée partagée par tout le personnel n’est pas mise en pratique par une ou des personnes données.


Exemples :

Un superviseur qui ne prépare pas ses lancements.Une magasinière qui déclare les manques en retard.Un groupe d’opératrices qui bavardent trop.Un mécanicien qui n’assure pas le programme d’entretien.Un responsable qualité qui ne sait pas communiquer avec le client.

 

Quand faut-il sensibiliser?


A toute occasion pertinente :


- Lors de la production d’un travail de non qualité
- Lors d’un blocage
- Lors d’une réclamation du client ou d’un retour
- Dans le cas d’une faible performance….
- Quand un travail est fait avec excellence !

 

Qui doit sensibiliser ?


Chaque Responsable doit sensibiliser ses collaborateurs aux valeurs et
comportements requis pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Il doit le faire
sagement et de façon continue.

 

Comment sensibiliser ?


Afin qu’elle soit utile, la sensibilisation doit suivre un processus qui garantit que le comportement à ancrer le soit effectivement. Pour cela nous proposons la démarche suivante :


- Mettez vous dans la situation mentale suivante : mon souci c’est l’ancrage des
comportements positifs et non la critique gratuite de mes collaborateurs.
- S’assurer que l’erreur commise est la responsabilité de la personne ou du groupe à sensibiliser.
- S’adresser au collaborateur(s) qui est responsable(s) du défaut et non à ceux qui n’en sont pour rien. La sensibilisation « des masses » est rarement efficace.
- Montrer à votre collaborateur le résultat de son erreur (ex : pièces défectueuses) sur un ton calme mais ferme et exprimer votre surprise qu’une telle erreur soit commise de sa part.
- Rappelez-lui ce qu’il devait faire et qu’il n’a pas fait (ex : tu devais contrôler les dix premières pièces sorties, mais tu ne l’as pas fait). C’est le comportement objet de la sensibilisation.
- Rappelez lui les torts que l’erreur causera a l’entreprise et aux employés.
- Conclure en disant que vous n’aimeriez plus voir ce genre de comportement se
répéter d’une personne aussi compétente qu’elle (sur un ton respectueux et ferme).
- Faites tout ceci avec une voix audible, pour que la leçon soit partagée par
l’ensemble du personnel
- Si le même comportement se répète par la même personne, passer a la sanction verbale (en privé s’il vous plait).
- Si le collaborateur corrige son comportement, faites le lui savoir de vive voix et sur un ton aimable.
- Si le mauvais comportement se répète plusieurs fois, votre collaborateur n’est pas à la bonne place ou peut être manque t-il seulement d’une compétence spécifique.
Dans le cas positif d’un collaborateur qui assure une excellente performance,
c’est une occasion pour sensibiliser ses collègues à faire pareil :
- Adressez vous à lui en exprimant votre satisfaction
- Spécifiez exactement ce qui vous plait dans son comportement
- Conclure en soulignant une 2eme fois votre satisfaction a son égard et votre
souhait qu’il continue à adopter le comportement en question.
Faites tout ceci de vive et aimable voix devant tout le monde.

 

Pour conclure, la sensibilisation des collaborateurs est un outil éducatif efficace pour le manager qui sait s’en servir. Cet outil permet l’ancrage des valeurs et
comportements positifs auprès du personnel. La sensibilisation doit être précédée par la clarification des taches et la formation. Elle doit aussi suivre une procédure assurant sa réussite, telle que celle proposée dans cet article. Bon courage.

 

Auteur

Abdelhamid
Abdelhamid - Consultant et enseignant en management industriel

Titulaire d’un Master en ingénierie de l’école supérieure des industries textiles de Mulhouse et d’une licence en physique nucléaire. Je m’intéresse aux problèmes liés au management des entreprises industrielles et au développement des compétences.