Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Pourquoi cette hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers ?

En Décembre dernier, le gouvernement a annoncé la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers, et cela a été justifié par deux facteurs clés. Ainsi, les étudiants français ont pu protester le 13 décembre sur de nombreuses villes du pays, en affichant leur soutien aux étudiants étrangers.


 

Le gouvernement a créé une émeute lors de son annonce concernant la hausse des frais d'inscription pour tout étudiant étranger, et pour cause; selon lui elle serait justifiée par le besoin en augmentation des moyens de l'enseignement supérieur en plus du fait que cela servira à ne plus défavoriser les étudiants français résidants en france et aux revenus modestes, au détriment d'un étudiant étranger aux revenus confortables pouvant payer ses études en France.

 

Une chose est sûr, cela n'a pas été au goût de tous, car rappelons-le, au Maroc, 38.000 étudiants sont concernés, 26.000 en Algérie et 12.000 en Tunisie. Ainsi, dès la rentrée 2019, ces étudiants devront débourser pas près de 2.770 euros en licence et 3.770 euros en master et doctorat, soit le tiers du coût réel de leur formation.

 

D'ailleurs les opposants à cette décision n'ont pas manqué de faire appel à la ministre de l'enseignement supérieur Frédérique Vidal, dans une lettre où ils exposent leur mécontentement, en déclarant que le gouvernement aurait agi dans la précipitation et sans distinction entre les étudiants et pays concernés. Le faible nombre de bourses proposées pour compenser cette hausse brutale est également pointé du doigt : elles passeraient de 7.000 actuellement à 21.000, pour près de 200.000 étudiants étrangers non européens. 

 

Ainsi, cela affectera-t-il l'enseignement supérieur français de manière positive comme escompté, ou au contraire cela présentera plus qu'un réel obstacle pour les étudiants étrangers ? Affaire à suivre... 

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.