Jobi.ma | Emploi & Recrutement au Maroc

Retraite le privé : Où en sommes-nous ?

Le comité de gestion d'étude, émanation du conseil d'administration de la CNSS a tenu il y a une semaine une réunion relatant les deux sujets qui reviennent le plus à la charge du côté des retraités du secteur privé : Assurance maladie obligatoire et retraite. Plus d'infos dans l'article ci-dessous.


 

Premier diagnostic relevé : une augmentation de 2 points sur la part du reste à chargbe des assurés sur l'AMO, qui est passé de 36% en 2012 à 38% en 2017. Pour rappel, 65% des pensionnés ayant des droits ouverts percoivent une pension inférieure à 1 500 DHS par mois, et c'est pour cette raison et bien d'autres, qu'en plus du conseil d'administration de la CNSS, un groupe de travail a été constitué récemment pour appronfondir l'analyse faite à ce sujet.

 

Autre sujet qui fâche les hauts responsables, est l'âge de départ à la retraite, qui pourrait éventuellement s'aligner à l'âge mis en vigueur dans le secteur public qui est de 63 ans, et cela ne manque pas d'être rapidement pourvu en vu du fait que le premier déficit est attendu en 2024 et l'épuisement des réserves en 2040.

 

Une chose est certaine, le régime actule ne manque pas de connaître ses limites, comme par exemple le plafond du salaire qui lui, est soumis à cotisation et depuis 2002 fixé à 6 000 DHS, ce qui pénalise ainsi les assurés qui ont un revenu au-dessus de cette somme et ne dispose pas de retraite complémentaire.

 

Affaire à suivre...

Auteur

Salma
Salma - Jobi.ma

Je suis la Chargée de Communication de Jobi.ma. Avide de nouvelles et passionnée par la rédaction, je vous fait découvrir à travers mes articles, toutes les tendances RH du moment.